Michel-Ange, Les Esclaves

Michel-Ange, Les Esclaves

Michel-Ange est probablement, par la force de son génie, le sculpteur le plus célèbre, et les deux Esclaves du Louvre, les statues les plus connues du département des Sculptures. Leur odyssée résume un grand combat de Michel-Ange: conçus pour le premier projet du monument funéraire colossal de Jule II (1505) et entrepris pour le second (1513), ils seront écartés par la suite quand après la mort du pape, par souci d’économie, la conception du tombeau changea.

Jule II, qui avait rêvé d’un mausolée isolée à Saint-Pierre de Rome, n’eut droit qu’à une arcade monumentale à Saint-Pierre-aux-liens, qui abrite pourtant le célèbre Moïse, contemporain des Esclaves. Donnés par Michel-Ange à l’exilé florentin Roberto Strozzi, qui en fit hommage au roi de France, les Esclaves gagnent la France du vivant du sculpteur et sont placés successivement dans les châteaux du connétable de Montmorency à Ecouen et de Richelieu.

Qu’ils représentent les provinces soumises, les arts réduits en esclavage par la mort du pape, ou plus simplement qu’ils participent au triomphe éternel du pontife, ou symbolisent les passions asservies, ou bien, à la mode platonicienne, l’âme humaine enchaînée par les pesanteurs du corps humain, les Esclaves, comme les quatre autres de l’Académie de Florence, réalisés plus tard, vers 1531-1532, n’ont jamais été terminés.

L’inachevé, thème récurrent chez Michel-Ange, que nécessitaient autant les incertitudes d’une carrière que l’insatisfaction d’une inlassable quête d’absolu, est pourtant accepté par le maître comme une œuvre en soi: il juge les Esclaves dignes d’un don. Peut-être parce que les traces d’outils qui marquent le marbre (pics et pointes, rapes, gradines, trépan) attestent du combat contre la matière qu’est la sculpture.

Les Esclaves

L'Esclave Mourant Michel-Ange
L’Esclave Mourant Michel-Ange

Michelangelo Buonarroti dit Michel-Ange
1475-1564
Esclave Mourant
Rome, 1513-1515
Statue inachevée, marbre
H 2,09 m
Provenant des châteaux d’Ecouen et de Richelieu
Saisie révolutionnaire, entré au Louvre en 1794
MR 1590

L'Esclave Rebelle Michel-Ange
L’Esclave Rebelle Michel-Ange

Michelangelo Buonarroti dit Michel-Ange
1475-1564
Esclave Rebelle
Rome, 1513-1515
Statue inachevée, marbre
H 2,09 m
Provenant des châteaux d’Ecouen et de Richelieu
Saisie révolutionnaire, entré au Louvre en 1794
MR 1589